fbpx

ESCAL-DESIGN

Comment bien construire son escalier en bois extérieur ?

Comment bien construire son escalier en bois extérieur ?

Si vous désirez de construire votre escalier extérieur en bois, il est recommandé de faire appel à un expert. Pourquoi ? Pour l’expérience car il ne suffit pas de savoir bricoler, mais aussi pour le choix des matériaux, les dimensions (qui doivent être normées). Quels types de bois pouvons-nous choisir pour un escalier extérieur, quelles sont les étapes pour le construire ? 

Quel matériau choisir pour son escalier ?

La première question à se poser lorsque vous allez construire votre escalier est : quel aspect voulez-vous lui donner ? Est ce la résistance, l’esthétique ou la longévité ? Le sapin est un bois qui se distingue par son prix abordable, l’érable, le hêtre et le frêne qui sont très connus pour leur résistance, et le chêne pour son authenticité.

La première essence qu’est le sapin est le bois le plus utilisé pour construire les escaliers extérieurs. Outre son prix très abordable, le sapin est polyvalent. Le grand inconvénient réside dans sa courte longévité, puisqu’il vieillit et perd de sa résistance vite.

Les types de bois les plus chères que le sapin, mais les plus solides et durables à la fois sont le hêtre, le frêne et l’érable.

Le chêne, quant à lui, est le type de bois qui donne une touche originale et authentique à votre escalier, puisque c’est une essence très polyvalente, prestigieuse, dont la structure cellulaire lui donne certains avantages.

Outre ces types de bois, il nous est aussi possible d’utiliser des bois exotiques dont les caractéristiques varieraient entre esthétisme et solidité, tel le teck.

Astuces pour construire son escalier en bois extérieur

Avant de construire notre escalier en bois, il va sans dire que nous devons le concevoir. Il faut déterminer la largeur, la profondeur des marches et leur nombre, ainsi que leur hauteur. Tout ceci selon la pente de l’escalier. Pendant la conception, il est préférable à titre d’exemple de prévoir une pente de 1 cm pour chaque marche, afin de permettre à l’eau de s’évacuer facilement.

La construction de l’escalier devrait s’effectuer en une période sèche, et généralement, il est conseillé d’éviter son utilisation pendant une semaine. Outre les marches à concevoir et à confectionner, il importe de bien choisir la rampe, et sa hauteur pour assurer la sécurité de tout le monde.

Le choix du matériau passé et la conception de l’escalier faîte, il est important d’entamer les travaux et de creuser une base solide sur le sol, en y plaçant du sable tassé, ou une couche de béton en atteignant 10 cm de hauteur. Une fois la base fixée, il nous est possible de s’occuper du limon et des marches, avant de se pencher sur la rambarde à installer.

En dépit de votre talent de bricoleur, faire appel à un professionnel ne doit pas être considéré comme une perte d’argent, mais comme un moyen fiable d’assurer la sécurité au sein de son habitat, celle de ses proches et de sa famille.

Nos réalisations Avant/Aprés

avant sans garde corp apres avec garde corp
apres3 avant3
before after1
Apres1 1 Avant1 1

Nos avantages

  • Une rénovation vous donnant droit à un crédit d’impôt de 25 %
  • Possibilité d’agrandir les marches
  • Pas de démolition ni démontage
  • Devis gratuit
  • Escaliers fonctionnels presque immédiatement après les travaux
  • Crédit d’impôt
  • Suppression des grincements
  • Zéro dégât

Nos avantages

  • Une rénovation vous donnant droit à un crédit d’impôt de 25 %
  • Possibilité d’agrandir les marches
  • Pas de démolition ni démontage
  • Devis gratuit
  • Escaliers fonctionnels presque immédiatement après les travaux
  • Crédit d’impôt
  • Suppression des grincements
  • Zéro dégât
Call Now Button

Devis Gratuit

    votre numero de téléphone*

    Votre code postal*